08 décembre 2007

détection de l'autisme

Autisme.

Un grand merci à vous tous d'être là. Vous avez déjà répondu plusieurs fois à mes questions et j'avoue que je n'hésite plus : vous êtes une source d'informations d'enfer !!
J'ai cherché dans la liste avant de vous poser mon problème, mais n'ai rien trouvé. Aujourd'hui ma question est la suivante : comment détecte-t-on l'autisme ? Y-a-t-il des facteurs physiques "palpables" lors d'examens médicaux comme l'irm cérébral, l'electro-encéphalogramme, le caryotype ... ? Je sais, elle n'est pas facile celle-là ! Mais j'ai vraiment besoin d'une réponse.
Merci.

L'autisme ne se détecte que sur l'observation du comportement. Ce comportement de repli sur soi et de refus de tout contact avec la réalité peut être détecté dès avant l'âge de deux ans, c'est ce qu'on appelle le syndrome de Kanner. Mais dans la grande majorité des cas, les signes de la maladie ne sont pas francs au point de donner d'emblée une certitude de diagnostic.
Hors ces cas d'autisme très précoce avant deux ans, le diagnostic est très délicat à poser parce que les troubles qu'entraîne la maladie sont sujets à interprétation et ne peuvent être confirmés par des examens biologiques. Bien que certains chercheurs essaient de trouver un lien entre la maladie et certaines anomalies chromosomiques, la preuve scientifique de la relation n'est pas encore apportée. On reste dans le domaine de la maladie psychiatrique. Une fois que le comportement schizophrénique est suspecté, (l'autisme fait partie des maladies schizophréniques), on procède à une évaluation plus poussée des troubles du tonus psychomoteur et de la conduite personnelle et sociale, qui confirment éventuellement le diagnostic.

Posté par Blog_autistes à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur détection de l'autisme

Nouveau commentaire